réalisé par : Chad Stahelski

durée : 2 h 12

date de sortie : 22 mai 2019

avec Keanu Reeves, Laurence Fishburne, Halle Berry, Saïd Taghmaoui, ....

L'histoire : "John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. "Excommunié", tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde."

parabellum

 

Ce troisème volet, je l'attendai avec beaucoup beaucoup d'impatience. Plus d'impatience que Avengers : endgame.

La raison : l'acteur principal, qui incarne un tueur à gages, implacable solitaire, qui utilise depuis le premier volet toute une palette d'armes pour combattre et la principale : son corps et ses poings.

Le pitch de départ, le fils d'un gang voulait lui racheter sa belle voiture, John wick refuse, du coup le fils pédant et prétentieux (le frère de Lily Allen et acteur dans Games of thrones), tue son petit chien Daisy ( un mignon beagle) et met à sac sa maison, le torture et lui vole sa voiture .... Le début de cette belle série de films qui met en avant l'art du combat.

Que dire de ce film :

- le réalisateur a encore monté d'un niveau dans la maitrise de la réalisation. Il ne se répète pas, son acteur montre une large palette d'actions ;

- c'est violent, oui, en même temps nous naviguons depuis le départ dans le milieu des tueurs à gages avec des armes à feu, des armes blanches ... Cet opus ne déroge pas à la règle. On y voit un homme qui lutte pour éviter une lame de couteau qui va rentrer dans son oeil. Quand l'hôtel est assiégé par des forces spéciales, les fusils sont tellement puissants que les casques et les têtes sont fendus en deux ...

- une très grande variété de combats est montrée : un combat dans une biblothèque (un meurtre avec un livre), des combats dans une écurie ( les sabots sont une arme terriblement efficace), un combat à mains nues, un combat avec des armes blanches, un combat avec des pistolets, un combat avec des fusils d'assaut, ...

- le plaisir de revoir l'acteur Mark Dacascos ( de Crying Freeman) qui nous livre avec Keanu Reeves une belle rivalité, et quelques scènes humouristiques ;

- le plaisir de voir Halle Berry dans un rôle d'action woman qui épaule brièvement John Wick ;

- en tant que cinéphile c'est un bonheur de voir un film d'action et cette série de cette envergure et d'un haut niveau. Ils ont mis sur pied des films divertissants, de très haute qualité. Le duo Stahelski/Reeves ne cachetonne pas, leurs efforts pour innover et proposer sans cesse de belles histoires, de belles scénographies, et de belles chorégraphies.

 

http---signatures