Retour sur le palmarès du plus grand festival du monde.

Une quinzaine riche en films, avec de nombreux cinéastes prestigieux et déjà acclamés lors des précédentes éditions :

- Almodovar,

- les frères Dardenne,

- Elia Suleiman,

- Tarantino,

- Malick,

- Ken Loach,

-Jarmusch,

-Bellochio

Mention Spéciale à It must be heaven d'Elia Suleiman

Les mentions spéciales ne sont pas courantes au palmarés, ce sont souvent les prix ex aequo, et cette année n'a pas dérogé à la règle ! Mais j'attendais mieux du jury. Ce cinéaste offre des petits bijoux de burlesques, de muet. Il lorgne très souvent du côté de Tati, très poétique. Primé une fois avec Intervention divine comme prix du jury. Il réalise peu. Cette mention est bien mince.

it must be heaven

Prix de la mise en scène pour les frères Dardenne. Les frères sont de grands techniciens du cinéma, très rigoureux et faisant la part belle aux acteurs. De belles histoires, fortes et bien construites. J'aime la simplicité de leur titre : L'enfant, Le fils ...

Lauréats de deux palme d'or et d'un grand prix du jury, ils rajoutent le prix de la mise en scène à leur collection ...

jeuneahmed

Le prix d'interprétation masculine revient au senor Antonio Banderas, qui remporte ici le seul prix majeur de sa carrière d'acteur ... Il interprète le rôle du maestro Almodovar dans un film autobiographique. Son prix avait été anticipé par certains critiques ...

Le cinéaste ne décroche toujours pas la palme d'or .... à mon grand regret .... Almodovar est un cinéaste inspiré qui fait un grand cinéma et qui est cinéphile (je ne conçois pas que les réalisateurs fassent des films sans se nourrir de ceux des autres).

douleuretgloire

Prix du scénario pour la talentueuse Céline Sciamma qui a été formé à la Femis dans la section scénario ... La presse attendait un plus gros prix, et surtout des prix d'interprétation pour Noémie Merlant et Adèle Haenel ....

 

portrait

Atlantique de Mati Diop remporte le grand prix du jury, le film a beaucoup plu aux critiques et figurait en bonne place des pronostics ... C'est son premier long métrage, il sortira le 2 octobre 2019. Netflix en a acheté les droits également.

Prix du jury ex aequo pour Ladj Ly et ses Misérables, il fait partie du collectif Kourtrajmé. Ce film a été très bien reçu par la critique, qui le mettait en bonne place du palmarès ... les extraits vu sur Canal + après la cérémonie m'ont beaucoup séduite.

EX aequo avec Bacurau un film brésilien, film absent des pronostics. Le réalisateur est pourtant déjà venu présenté en 2016 Aquarius (toutefois réalisé en solo).

bacurau

Prix d'interprétation féminine pour Emily Beecham. Tout le monde est passé à côté de sa prestation. Sur Canal +, Virginie Efira présente lors de la cérémonie de clôture, je pensais qu'elle avait été rappelé pour un prix ....

Palme d'or à Parasite de Bong Joon-Ho, ce film a été très apprécié durant la quinzaine et très bien placé pour un concurrent à la palme d'or. Donc il a visé juste côté jury et public. Le film sort le 5 juin 2019. Le cinéaste a déjà commis Okja ( produit netflix), snowpiercer ou encore Memories of murder.

parasite

Quentin Tarantino, en compétition avec Once upon a time in Hollywood, présent lors de la cérémonie, avat clairement annoncé que la palme dog lui serait plus accessible ... Il a visé en plein dans le mille. Il avait espéré que ses deux acteurs Di Caprio et Pitt soient récompensés, il n'a pas été entendu ...

 

Au vu du palmarès, je pense que cela a du être compliqué pour le réalisateur mexicain Inarritu. Cette édition était riche et dense, il a fallu faire des choix.

http---signatures