Un film qui se déroule à Hawaï avec des hommes portant des chemises hawaïennes avec de la musique hawaïenne.

Emballée par Sideways, L'arriviste, Monsieur Schmidt (avec le grand Jack Nicholson) je l'attendais avec beaucoup d'impatience.

L'histoire : "A Hawaii, la vie d’une famille bascule. Parce que sa femme vient d’être hospitalisée suite à un accident de bateau, Matt King tente maladroitement de se rapprocher de ses deux filles, Scottie, une gamine de dix ans vive et précoce, et Alexandra, une adolescente rebelle de dix-sept ans. Il se demande aussi s’il doit vendre les terres familiales, les dernières plages tropicales vierges des îles, héritées de ses ancêtres hawaiiens. Quand Alexandra lui révèle que sa mère avait une liaison, le monde de Matt vacille. Avec ses deux filles, il part à la recherche de l’amant de sa femme. Durant une semaine essentielle, au fil de rencontres tour à tour drôles, perturbantes et révélatrices, il va finalement prendre conscience que sa principale préoccupation est de reconstruire sa vie et sa famille… "

thdescendants

George Clooney y joue le père de deux filles.

Cela me fait rire de voir l'acteur marié et père. Suis-je la seule à ne pas le trouver crédible ? Je le vois plutot en oncle, parrain ou autre ...

J'ai moins adhéré à ce film qu'à Sideways, certes le cinéaste a bien adapté un livre, on s'insère dans cette culture hawaïenne, le rythme, la mentalité et comment les personnes se déplacent en voiture ou en avion  (il y a plusieurs îles à Hawaï). Cela reste un beau film, Alexander Payne est un des plus brilliants réalisateurs et scénaristes américains mais je passe mon tour.

Aux Golden Globes, George Clooney a obtenu le prix de meilleur acteur et meilleur film. Mon choix se serait porté sur Michael Fassbender avec Shame nettement plus convaincant.

date : 25 janvier 2012

durée : 1H 50

aurelie