chez aurélie

02 mai 2017

Life - origine inconnue

un film de Daniel Espinosa

avec Ryan Reynolds, Jake Gyllenhaal, Rebecca Ferguson, ...

durée : 1 h44

sortie le : 19 avril 2017

L'histoire :

"À bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente que ce qu’ils pensaient…"

 

520233

Que de beaux films de science fiction sont sortis avant Life, qui a fort à faire pour éviter toute comparaison .... Alien, Gravity, 2001 l'odyssée de l'espace ....

Le film est à mi chemin entre la science fiction et l'horreur. Rien à redire sur le casting, c'est plus sur la mise en scène et la façon de présenter Calvin l'alien à bord du vaisseau que cela pêche.

Le film donne à l'extra terrestre trop d'intelligence à mon goût et le fait de le montrer totalement est une erreur pour moi . Cela ne favorise pas l'imagination en tant que spectatrice. le scénario n'est pas assez ambitieux et lorgne un peu trop du côté des films déjà précédemment cités.

Posté par meloche76 à 18:47 - Permalien [#]

01 mai 2017

Les gardiens de la galaxie vol 2

de James Gunn (réalisateur du premier)

avec Chris Praa=tt, Zoé Zaldana, Dave Bautista, Bradley Cooper,

Durée : 2 h 16

Sortie : 26 avril 2017

 

L'histoire : "Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu'ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l'univers Marvel."

438835

 

Le nouveau Gardiens de la galaxie, le premier m'avait enthousiasmé, un bel univers, des personnages attachants et bourrés d'humour. Un montage dynamique avec un rythme excellent, une bande originale superbe.

Je craignais des longueurs pour le deuxième, qu'ils ne sachent pas se renouveler. La suite, j'ai de nouveau envie de la ravoir, j'aime tous les personnages, je n'ai pas vu les 2 heures passées. Bébé groot est la réussite du film.

Impatiente de voir comment les gardiens de la galaxie vont être incorporés aux avengers : infinity war prévu pour une sortie en 2018.

Posté par meloche76 à 18:40 - Permalien [#]
21 janvier 2016

L'hermine

réalisé par Christian Vincent

avec Fabrice Luchini, Sidse Babett Kundsen,

date de sortie :  18 novembre 2015

durée du film : 1 h 38

Prix du meilleur scénario pour Christian Vincent au festival de Venise et 

Prix d'interprétation masculine pour Fabrice Luchini

 

hermine

 

L'histoire : "Michel Racine est un Président de cour d'assises redouté. Aussi dur avec lui qu'avec les autres, on l'appelle " le Président à deux chiffres ". Avec lui, on en prend toujours pour plus de dix ans. Tout bascule le jour où Racine retrouve Ditte Lorensen-Coteret. Elle fait parti du jury qui va devoir juger un homme accusé d'homicide. Six ans auparavant, Racine a aimé cette femme. Presque en secret. Peut-être la seule femme qu'il ait jamais aimée."

 

Un très beau film. La bande annonce est sobre, élégante. Les deux interprètes sont parfaits. L'actrice danoise interprétait il y a quelques années la femme du pouvoir dans Borgen. La narration est fluide, le procès se déroule comme un déroulé de l'enquête tout en suivant la petite intrigue personnelle entre les deux acteurs principaux. Le montage est impeccable. Les seconds rôles très crédibles et convaincants. L'un d'eux, si j'ai bien remarqué était un  gagnant d'un jeu télévisé de la première chaîne. 

Un film impeccable !

 

http---signatures

Posté par meloche76 à 00:00 - Permalien [#]
20 janvier 2016

Le pont des espions

durée : 2 h 12

date de sortie : 2 décembre 2015

réalisé par Steven Spielberg

avec Tom Hanks, Amy Ryan, Mark Rylance, ...

pont

 

L'histoire : "James Donovan, un avocat de Brooklyn se retrouve plongé au cœur de la guerre froide lorsque la CIA l’envoie accomplir une mission presque impossible : négocier la libération du pilote d’un avion espion américain U-2 qui a été capturé."

 

Un petit Spielberg .... Inspiré d'une histoire vraie, ce film donne le beau rôle à Tom Hanks, qui retrouve ici son réalisateur d'Il faut sauver le soldat Ryan. Tom Hanks qui est en petite forme ( entrées box office) depuis quelques années ...

 

Le film se regarde avec plaisir même si ce n'est pas un chef d'oeuvre de Spielberg. La fin est tout à fait prévisible. La bande annonce dessert plutôt le film, au départ j'y suis allée à reculons. J'ai revu avec grand plaisir Sebastian Koch (Blackbook), Mark Rylance qui joue un prisonnier soviétique qui va servir de monnaie d'échanges.

Bien sûr l'Américain a le beau rôle, celui qui a des nobles idées contrairement aux allemands ou aux soviétiques. Mais si cela peut permettre à Tom Hanks de se remettre en selles à Hollywood ....

 

http---signatures

Posté par meloche76 à 00:00 - Permalien [#]
19 janvier 2016

Les huit salopards

durée du film 2 h 48

date de sortie : 6 janvier 2015

réalisé par Quentin Tarantino

avec Jennifer Jason Leigh, Mickael Masden, Tim Roth, Samuel L. Jackson, Bruce Dern, ...

huit

L'histoire : "Quelques années après la Guerre de Sécession, le chasseur de primes John Ruth, dit Le Bourreau, fait route vers Red Rock, où il conduit sa prisonnière Daisy Domergue se faire pendre. Sur leur route, ils rencontrent le Major Marquis Warren, un ancien soldat lui aussi devenu chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. Surpris par le blizzard, ils trouvent refuge dans une auberge au milieu des montagnes, où ils sont accueillis par quatre personnages énigmatiques : le confédéré, le mexicain, le cowboy et le court-sur-pattes. Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, l’auberge va abriter une série de tromperies et de trahisons. L’un de ces huit salopards n’est pas celui qu’il prétend être ; il y a fort à parier que tout le monde ne sortira pas vivant de l’auberge de Minnie…"

 

Premier film auquel je n'adhère pas ... Soit je ne voyais pas la durée du film durant la projection, avec un montage dynamique et que j'étais embarquée par l'histoire. Le film est très très bavard, le maestro s'est laissé aller à des plans contemplatifs à la Mallick et j'ai commencé à trouver la temps long.

Des répétitions entre les histoires racontées (dont celles du personnage incarné par Samuel L. Jackson) et les plans filmés. Tarantino peut avoir des plans choquants (rf : réservoir dogs) mais je ne supporte pas que l'on redise au plan suivant ce que l'on a dit précedemment. C'est alourdir le film et le rallonger inutilement.

Un dernier chapitre qui vient confirmer les soupçons du personnage de Samuel L. Jackson et la supercherie de quelques uns des salopards. Donc une redite de l'avant dernier chapitre. Donc une rallonge de 20 minutes à un film déjà long.

Samuel L. Jackson a du se régaler à interpréter son personnage. J'ai eu un grand plaisir à le voir jouer. JenniferJason Leigh est bien mais je ne comprends pas sa nomination aux golden globes. Tim Roth hérite d'un rôle à la Christoph Waltz.

La violence et le sang qui dégoulinent avec des bouts de cervelle, c'est du Tarantino donc pas de reproches à faire, quand on va voir ses films on sait en connaissance de cause à quoi s'attendre.

Je ne le reverrai pas.

http---signatures

 

Posté par meloche76 à 00:00 - Permalien [#]

18 janvier 2016

Mia Madre

date de sortie : 2 décembre 2015

durée : 1 h 47

réalisé par Nanni Moretti

avec : Margherita Buy, John Turturro, Nanni Moretti, ...

séléctionné en compétition officielle au festival de Cannes 2015

miamadre

L'histoire : "Margherita est une réalisatrice en plein tournage d’un film dont le rôle principal est tenu par un célèbre acteur américain. À ses questionnements d’artiste engagée, se mêlent des angoisses d’ordre privé : sa mère est à l’hôpital, sa fille en pleine crise d’adolescence. Et son frère, quant à lui, se montre comme toujours irréprochable… Margherita parviendra-t-elle à se sentir à la hauteur, dans son travail comme dans sa famille ?"

 

Le cinéaste italien contemporain le plus emblématique. Celui que je connais le mieux. Il a assisté à pas mal de débuts de jeunes réalisateurs émergents ces dernières décennies. La France l'a beaucoup aidé financièrement. Car le cinéma italien, fautes de subventions n'existe presque plus.

Ferveur opposant à Silvio Berlusconi, Moretti s'est presque toujours mis en scène dans le premier rôle de ses films. Ici, il a laissé le premier rôle à la très talentueuse Margherita Buy qui joue avec lui depuis Le caïman. Vu dans Je voyage seule où elle portait le film de manière naturel et vraiment sublime.

Elle joue le double féminin du réalisateur. Dans le film, cinéaste elle doit faire face à la disparition prochaine de sa mère, ex professeur de lettres. ( c'est l'histoire du réalisateur).

La présence au générique du film, à ses côtés de John Turturro amène un comique dans les situations qui permette au film une légéreté qui est la bienvenue. Le deuil de la perte d'un parent aurait pu alourdir le film mais ce personnage américain comique et très enquiquinant apporte le contre poids idéal.

Un montage subtil, un beau film sur la famille, les relations, le cinéma. Pas de longueur, un beau film.

 

http---signatures

Posté par meloche76 à 00:00 - Permalien [#]
17 janvier 2016

Snoopy et les peanuts

date de sortie : 23 décembre 2015

durée du film : 1 h 28

réalisé par : Steve Martino

 

snoopy

L'histoire : "Snoopy, Charlie Brown, Lucy, Linus et le reste du gang bien aimé des « Peanuts » font leurs débuts sur grand écran, comme vous ne les avez jamais vus auparavant, en 3D ! Charlie Brown, le loser le plus adorable qui soit, se lance dans une aventure héroïque, tandis que son plus fidèle compagnon, Snoopy, s’élance dans les airs à la poursuite de son ennemi juré le Baron Rouge."

 

Une durée impeccable, deux personnages principaux très attachants : Charlie Brown et Snoopy. Je ne connais pas du tout la bande dessinée mais je suis tombée amoureuse de ce beagle qui aide son maître, qui dort au dessus de sa niche et qui a un charmant canari qui l'aide à écrire son roman d'aventures.

Un intrigue mignonne comme tout. Une nouvelle voisine vient d'arriver dans la rue et dans la classe, on ne voit pas son visage mais Charlie est très très attiré et se fait beaucoup de soucis. Les personnages qui gravitent autour sont irresistibles.

A voit et à revoir à tout âge !

 

http---signatures

 

Posté par meloche76 à 00:00 - Permalien [#]
16 janvier 2016

Le casse du siècle

Titre original : the big short

réalisé par : Adam MCkAY

Avec : Ryan Gosling, Christian Bale, Steve Carrell, Brad Pitt (producteur du film via Plan B), ...

A ne pas confondre avec le film de Mickael Radford !

durée : 2 h 11

date de sortie : 23 décembre 2015

adapté du livre de Mickael Lewis

casse

L'histoire : "Wall Street. 2005. Profitant de l’aveuglement généralisé des grosses banques, des medias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l’explosion de la bulle financière et mettent au point… le casse du siècle ! Michael Burry, Mark Baum, Jared Vennett et Ben Rickert : des personnages visionnaires et hors du commun qui vont parier contre les banques … et tenter de rafler la mise !"

Soyons clair, j'ai moyennenement apprécié le film. Le montage aurait pu être plus soigné. Je n'aime pas tellement les films au montage "clippé" avec des images insérées pour dynamiser le film, cela me fait m'extraire du sujet que je suis entrain de regarder. 

Christian Bale se la joue toujours avec son personnage. Le début du film avec son interprétation est convaincante la suite beaucoup moins. Seul Steve Carrell me semble logique et cohérent du début jusqu'à la fin.

Le film tente d'expliquer les raisons du plus gros crash boursier qui a conduit à la liquidation de Lehman Brothers et d'avoir mis à la rue des américains. Pas beaucoup de surprises !

SPOILER : les banques sont des grosses arnaques bancaires, qui paient ou menaces les agences de notations ..... Le contribuable paie pour des escrocs qui travaillent en banque qui spéculent ? Le film ne dévoile pas grand chose .... Certes il détaille un peu plus précisèment par l'intermédiaire des personnages des mécanismes (CDS, CDO) mais il aurait gagner un peu plus à tenter de trouver des solutions alternatives car au final nous savons que les vrais responsables n'ont pas purger de peines, n'ont pas répondu de leurs actes ....

 

http---signatures

Posté par meloche76 à 00:00 - Permalien [#]
15 janvier 2016

Joy

de David O. Russell

avec Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Virginia Masden, Edgar Ramirez, bredley Cooper, Isabella Rosselini, ...

durée de : 2 h 04

Date de Sortie : 30 décembre 2015

Golden Globes de la meilleure actrice pour J. Lawrence.

D'après une histoire vraie.

joy

 

L'histoire : "Inspiré d'une histoire vraie, JOY décrit le fascinant et émouvant parcours, sur 40 ans, d'une femme farouchement déterminée à réussir, en dépit de son excentrique et dysfonctionnelle famille, et à fonder un empire d’un milliard de dollars. Au-delà de la femme d’exception, Joy incarne le rêve américain dans cette comédie dramatique, mêlant portrait de famille, trahisons, déraison et sentiments."

David O. Russell rempile une nouvelle fois avec l'actrice qui lui fait recette. Après Happiness Therapy et American Bluff. La passe de trois !

Les deux ont l'air de se trouver devant et derrière la caméra. Lui à une certaine réputation de quelqu'un de brilliant mais difficile, l'actrice semble être pareil ...

American Bluff était inspiré d'une histoire vraie, cette fois c'est de celle de Joy Mangano qui a servit de trame pour le film. L'inventeuse du balai Miracle Mop.

Les personnages et les scènes sont hautes en couleur. En gros, tous les membres de la famille vivent aux crochets de Joy. Sa mère ne sort pas de sa chambre, son père est revenu vivre chez elle (sa petite amie l'ayant largué), son ex mari vit au sous sol. Sa grand-mère vit à l'étage .... Elle subvient aux besoins de tout le monde. Personne ne croit en elle .... Mais il faut qu'elle travaille pour faire vivre tout le monde ....

Le film se suit avec plaisir, la troupe d'acteurs est très agréable à regarder. Il est plaisant de voir Isabella Rosselini jouant la copine de Robert De Niro ( Rosselini a été marié à M. Scorsese).

Jennifer Lawrence a eu un rôle en or à endosser. Elle a l'énergie et toutes les qualités pour ce rôle taillé pour elle.

 

http---signatures

Posté par meloche76 à 00:00 - Permalien [#]
14 janvier 2016

007 Spectre

Réalisé par Sam Mendes

avec Daniel Craig, Léa Seydoux, Monica Bellucci, Christoph Waltz, ...

durée : 2 h 30

Date de sortie : 11 novembre 2015 (vu en avant première, la veille)

 

spectre

L'histoire : "Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre.
Pendant ce temps, à Londres, Max Denbigh, le nouveau directeur du Centre pour la Sécurité Nationale, remet en cause les actions de Bond et l’existence même du MI6, dirigé par M. Bond persuade Moneypenny et Q de l’aider secrètement à localiser Madeleine Swann, la fille de son vieil ennemi, Mr White, qui pourrait détenir le moyen de détruire Spectre. Fille de tueur, Madeleine comprend Bond mieux que personne…
En s’approchant du cœur de Spectre, Bond va découvrir qu’il existe peut-être un terrible lien entre lui et le mystérieux ennemi qu’il traque…"

 

Une scène d'ouverture somptueuse (Mexique, en plein carnaval), avec une fluidité de la mise en scène, des démolitions, des fusillades et des acrobaties par ce cher James.

Un méchant joué par le spécialiste et acteur fétiche de Tarantino ...

Le film est bien monté, pas de temps mort, pas d'ennui. La narration est fluide, beaucoup d'humour british dont Q qui n'est pas en reste et qui a droit à son moment héroïque ....

Les seconds rôles Moneypenny et M ont leur moment aussi et permettent un juste équilibre.

Gros bémol toutefois : d'avoir donné un rôle si court à Monica Bellucci. Les James Bond girls de cet opus, leur durée d'apparition auraient du être inversées. Monica Bellucci a beaucoup plus de charisme et de charme et aurait du apparaitre plus longtemps ....Léa Seydoux ne dégage pas du tout la même sensation de séduction .... C'est pourtant la plus jeune qui a le plus grand rôle dans cet opus ! Dommage ! De la part de Sam Mendes, grand homme de théâtre c'est une erreur ....

 

http---signatures

Posté par meloche76 à 00:00 - Permalien [#]